Après le « refus » de Macron, l’épouse de Ghosn sollicite de l’aide auprès de Trump

LETTRE – Après un appel lancé à Emmanuel Macron le 7 avril dernier l’épouse de Carlos Ghosn, Carole, adresse une lettre publiée dans le Washington Post à Donald Trump pour faire sortir son mari de prison.

De citoyenneté américaine, Carole Ghosn, a publié une lettre d’opinion dans le Washington Post,  le 17 avril, au président des Etats-Unis pour qu’il aide son mari à sortir de prison. « J’espère et prie pour que notre président exhorte Abe à permettre à mon mari d’obtenir une caution pour pouvoir se préparer pour le procès », en évoquant la venue du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, à la Maison Blanche.

Arrêté une nouvelle fois le 4 avril dernier, Carlos Ghosn « est innocent de tout  » selon elle. Elle insiste sur les traitements de la police qui leur ont été réservés le jour de cette arrestation : « L’intention du raid avant l’aube était claire : il s’agissait d’une tentative délibérée et inhumaine de nous humilier, d’envahir notre vie privée et de violer nos dignités les plus fondamentales en tant qu’êtres humains ».

 Avant de poursuivre sur les conditions de détention de son mari dont elle se dit « horrifiée »:  « Les procureurs l’ont placé en isolement cellulaire, avec les lumières allumées 24 heures sur 24 », « ils l’interrogent pendant des heures – et à toute heure du jour et de la nuit – sans avoir accès à ses avocats. »

Et de dénoncer « un traitement, connu sous le nom de « justice des otages » qui « vise à briser l’esprit et à contraindre les aveux. »  

A voir également : 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom