ARRÊTE CEDEAO : Les organisations de droit de l’homme exige le respect de la décision

Les organisations des droits humains ont tenu à apporter des précisions sur l’arrêté de la Cedeao. Et comment l’Etat a voulu rejeter la faute sur la police. Selon eux, cette décision de la Cedeao vient les conforter. Car ils ont toujours soutenu que les droits du député-maire de Dakar, ont été bafoués. Et c’est dans ce sens qu’ils lancent un appel à l’Etat pour respecter la décision prise par la Cour de justice de la Cedeao afin de garantir l’intégrité et la confiance que les autres les institutions internationales ont vis-à-vis du Sénégal.