Assane Diouf, accusé de propos indécents et diffamatoires envers un guide religieux du Sénégal, fera face au procureur aujourd’hui

Sauf un autre retour de parquet. C’est ce mardi qu’Assane Diouf va rencontrer le procureur, après avoir passé la nuit au commissariat central de Dakar. Déféré au parquet par la Brigade des affaires générale s (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic), lundi, il a finalement bénéficié d’un retour de parquet.

De sources concordantes, le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, pourrait requérir, pour son cas, l’ouverture d’une information judiciaire. Son dossier sera ainsi confié à un juge d’instruction. En effet, quatre chefs d’inculpation (injures par le biais d’un système informatique, outrage à un ministre du culte, diffamation et trouble à l’ordre public) pourraient peser sur lui.

Il faut rappeler qu’Assane Diouf s’est distingué en fin par une sortie qui a fortement irrité la communauté mouride. Dans l’une de ses vidéos incendiaires, il a attaqué frontalement le porte-parole du khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre, s’interrogeant sur l’origine de sa fortune. Dans la foulée, il a prévenu que, désormais, il n’épargnerait plus personne, pas même les khalifes généraux.

Des individus se présentant comme des fidèles mourides ont tenté de lui faire sa fête en assaillant son domicile à Guédiawaye. Mais la police est intervenue pour lui éviter une correction. C’est par la suite qu’il a été cueilli par la Dic sur instruction du Procureur de la République qui s’est auto-saisi.

APS


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom