Attaque de Boffa : La France déconseille ses ressortissants de se rendre au sud de Ziguinchor

« Les graves événements du 6 janvier ayant entraîné la mort de 13 Sénégalais rappellent la nécessité de suivre strictement les conseils de la rubrique Sécurité concernant les zones orange de la carte.

Malgré les assurances du ministère du Tourisme soutenant que “l’ordre et la sécurité règnent en Casamance et continueront d’y régner afin que les privilégiés qui la visitent, accueillis par l’hospitalité légendaire des habitants, puissent toujours y contempler, en toute quiétude, la belle diversité qui a fait sa réputation”, le Quai d’Orsay a tenu à déconseiller aux voyageurs d’affaires de se déplacer dans cette région.

Une opération militaire est en préparation et pourrait durer quelques jours. Par conséquent, il est formellement déconseillé de se rendre dans la zone au sud de Ziguinchor, y compris sur la RN 4 bis qui mène à la Guinée Bissau, jusqu’à nouvel ordre ».

C’est le communiqué que l’on peut lire sur le site internet du ministère des Affaires Etrangères de la France, ce mardi.

Ce n’est pas la première fois que la France interdit à ses ressortissants de se rendre en Casamance, surtout après les attaques meurtrières.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom