Attaque de Boffa : Un mort dans un accrochage entre l’armée et des hommes armés

Une personne a perdu la vie à Barkamanao dans la commune de Niaguis (Ziguinchor, sud). C’est à la suite d’un accrochage entre l’armée sénégalaise et des individus armés non identifiés. 

“Un individu est décédé à la suite de cet accrochage”, a informé une source à L’APS sans plus de précision.

Dans “l’opération particulière” lancée par l’armée sénégalaise, une vingtaine (20) de personnes dont une femme et un journaliste ont été interpellées par les éléments du Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) dans le village de Toubacouta (Ziguinchor, sud), non loin de Boffa-Bayotte où a lieu la tuerie du 6 janvier dernier.
Parmi eux figurent 4 jeunes qui ont récemment fait l’objet d’une condamnation à Ziguinchor. Membres d’un comité villageois de surveillance des forêts, ils ont été jugés, condamnés puis libérés en octobre dernier dans le cadre d’un conflit avec des exploitants forestiers.
Dans ce carnage du 6 janvier qui a eu lieu dans la forêt classée de Boffa-Bayotte, 14 personnes y ont été sauvagement tuées et 7 blessées.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom