Attribution de 52 attestations à des étudiants béninois :  Le SG du SAES-Cesti condamné à 6 mois de prison

Le secrétaire général du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur section Cesti (Saes/Cesti), Moumini Camara, a été condamné aujourd’hui pour diffamation à une peine de 6 mois assortis de sursis par la troisième chambre du tribunal correctionnel de Dakar dans l’affaire l’opposant à la directrice du Cesti (Centre d’études des sciences et techniques de l’information), Cousson Traoré Sall.

Le syndicaliste s’est vu aussi infligé une amende ferme dans l’affaire des 52 attestations délivrées à des étudiants d’origine béninoise. Le tribunal a condamné solidairement le professeur d’université et le Saes/Cesti à verser une somme d’un million de F cfa à la partie civile en dédommagement du préjudice d’image subi.

Le syndicat devra en outre supprimer de ses archives les passages du communiqué incriminés sous peine d’astreinte. La Directrice de l’école de journalisme avait saisi le procureur de la République d’une plainte contre le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur section Cesti (Saes) section Cesti.

Une procédure qui est partie d’un communiqué publié dans certains journaux.    

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom