Au Brésil, la découverte d’un nouveau variant de la COVID-19 inquiète les scientifiques du monde !

Après le clone anglais et le mutant sud-africain, c’est au tour d’une variante apparue au Brésil d’être scrutée par les scientifiques du monde entier. Elle pourrait diminuer l’efficacité de la vaccination.

L’organisation mondiale de la santé évoque « un variant inquiétant » dans l’épidémie mondiale de Covid-19 . Découvert au Japon le 2 janvier chez quatre voyageurs en provenance de l’Etat d’Amazonas, au Brésil, le nouveau variant brésilien doit encore être étudié de plus près pour évaluer sa dangerosité.

Pour l’instant, ce nouveau variant n’a pas été identifié dans le reste du monde. Par précaution, le Royaume-Uni a d’ores et déjà interdit les arrivées d’Amérique du Sud et du Portugal sur son territoire. Le ministre des Transports, Grant Shapps, a expliqué sa décision par « des preuves concernant un nouveau variant au Brésil » et a justifié l’appliquer au Portugal en raison de « ses liaisons importantes avec le Brésil ».

« Plus le Covid-19 se répand, plus il y a de chance qu’il évolue encore. À noter que la transmissibilité de certains variants du virus semble augmenter », alerte le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Pour le moment, il n’y a aucune preuve montrant que le nouveau variant découvert chez ces passagers en provenance du Brésil soit plus contagieux », a toutefois tenté de rassurer Takaji Wakita, le directeur de l’Institut national des maladies infectieuses japonais.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom