Au Burkina Faso, l’attaque d’un bus scolaire fait plusieurs morts dont des élèves

Le pays, frontalier entre autres du Mali et du Niger, est confronté à des attaques djihadistes qui ont fait environ 750 morts et 560 000 déplacés depuis 2015

Au moins quatorze civils ont été tués samedi 4 janvier par l’explosion d’un engin artisanal au passage d’un car dans le nord-ouest du Burkina Faso, ont rapporté des sources sécuritaires.

« Un véhicule de transport en commun a sauté sur un engin artisanal ce matin sur l’axe Toeni-Tougan [dans la province du Sourou, frontalière du Mali] ». Quatre blessés graves ont par ailleurs été pris en charge.

 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom