Aux États-Unis, un bébé de moins d’un an a succombé au coronavirus

Le bilan de l’épidémie de Covid-19 s’est alourdit aux Etats-Unis. Le nombre de décès provoqués par la pandémie de coronavirus a dépassé les 2 000 samedi 28 mars, tandis que le nombre des cas a bondi à plus de 120 000, selon l’université Johns Hopkins, dont le décompte fait référence.

Parmi ces nouveaux décès, un bébé de moins de 1 an, ont annoncé samedi les autorités de l’Etat de l’Illinois. « Aujourd’hui, j’ai des informations terriblement tristes à annoncer. Parmi les décès des 24 dernières heures, il y avait un employé de l’Etat (…) et un très jeune enfant », a déclaré le gouverner J.B. Pritzker lors d’une conférence de presse. « Je sais à quel point cette nouvelle est difficile à accepter, surtout s’agissant d’un très jeune enfant », a-t-il ajouté.

La maladie est réputée épargner en grande partie les enfants, et les très jeunes victimes sont très rares. En France, la plus jeune victime connue du Covid-19 est une adolescente de 16 ans.

Trump renonce à placer l’Etat de New York sous quarantaine

Les Etats-Unis sont le pays au monde ayant enregistré le plus grand nombre de cas confirmés (121 117). Le nombre des morts (2 010) a doublé depuis mercredi, lorsqu’il avait franchi la barre des 1 000 décès.

Le nombre de morts liés au coronavirus aux Etats-Unis reste néanmoins très inférieur à ceux de l’Italie (plus de 10 000 décès) et de l’Espagne (près de 6 000).

Devenu l’épicentre de la pandémie aux Etats-Unis, l’Etat de New York, que le président Donald Trump a dit samedi envisager de placer en quarantaine avant d’y renoncer, est de loin le plus concerné, avec plus de 50 000 cas à lui seul.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom