Avion endommagé : Le Maroc réclame 355 millions aux autorités aéroportuaires du Sénégal

La Royal Air Maroc (Ram) veut obtenir réparation après l’endommagement de son avion CN-RGX par la Limak-Aibd-Summa (Las), gestionnaire de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd).

Le 21 août dernier, une passerelle a heurté l’avion de la Ram à l’Aibd. La Ram réclame plus de 355 millions Fcfa, à titre de dommages et intérêts, à la société dirigée par Xavier Mary pour les dommages de son avion.

Pour rappel , le 21 Août passé, une passerelle avait endommagé un réacteur de l’appareil CN-RGX de la compagnie aérienne Royal Air Maroc. Cette panne du vol AT502  avait retardé le voyage des passagers dont la plupart devait, à partir de Casa, prendre une correspondance pour l’Italie, la France ou l’Espagne. La compagnie dit avoir subi des dommages de son appareil de la part du gestionnaire de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD). 

Et selon un responsable de la Royal Air Maroc (Ram), c’est la société qui s’occupe des passerelles qui est responsable de cet incident regrettable. «Au moment de retirer un des passerelles, celui-ci a abîmé le réacteur d’un Boeing Dreamliner de dernière génération de RAM avec à bord 300 passagers”, ce qui avait immobilisé l’appareil. 

Selon Les Échos, la Ram dit avoir, dans la lettre de réclamation financière datée du 7 janvier dernier, avoir engagé 541 443 euros pour la remise en état de l’avion. La compagnie aérienne marocaine a fixé à Las un ultimatum de 60 jours, à partir de la réception de la lettre, pour régler la note.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom