BARCELONE : un mort et 49 blessés suite à un déraillement d’un train

L'accident a eu lieu mardi près de Barcelone, au nord-est de l'Espagne. Il serait dû à un glissement de terrain après de fortes pluies dans la région.

Le déraillement d’un train a fait un mort et 49 blessés légers dans le nord-est de l’Espagne, près de Barcelone, mardi 20 novembre. Deux des six wagons du train qui reliait la ville de Manresa à Barcelone ont déraillé à cause d’un glissement de terrain.

“Il y a eu un gros coup de frein, certains passagers sont tombés ou ont trébuché, les lumières se sont éteintes”, a rapporté Mari Carmen, une victime de l’accident citée par le quotidien La Vanguardia. Selon cette passagère, les secours sont arrivés très rapidement sur place.

Quim Torra, le président de la Catalogne, a adressé sur Twitter, “ses condoléances et celles du gouvernement à la famille de la victime” et a salué “la rapidité et l’efficacité des services d’urgence sur place”. Sur les 133 passagers du train, 83 personnes saines et sauves ont été prises en charge et transportées par autocar.

À cause d’un glissement de terrain

Ce déraillement a eu lieu à cause d’un glissement de terrain après les très fortes pluies ayant affecté la zone durant plusieurs jours, a indiqué le gestionnaire du réseau ferroviaire Adif.

« Il y a eu un gros coup de frein, certains passagers sont tombés ou ont trébuché, les lumières se sont éteintes », a rapporté Mari Carmen, une victime de l’accident citée par le quotidien La Vanguardia, disant avoir vu ensuite « des pierres sur la voie ». Selon cette passagère, les secours sont arrivés très rapidement sur place.

Le ministre de l’Equipement, José Luis Abalos, a expliqué à la radio Cadena Ser que les équipements installés dans cette zone pour faire face aux glissements de terrain n’avaient « pas résisté à la chute de roches ». Il a annoncé que son ministère ménerait une enquête, avec des géologues.

Des chutes de pierres avaient déjà causé des déraillements dans cette zone en 2009 et 2011 mais sans faire de blessés graves, selon la presse locale.

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom