Bernard Tapie confie que son cancer est « à une étape très mauvaise »

«Je garde espoir», a déclaré l’ancien ministre et homme d’affaires dans un entretien au Parisien.

L’état de santé de Bernard Tapie ne s’arrange pas. Son cancer le ronge toujours. «J’en suis à une étape très mauvaise», a-t-il confié dans un entretien au Parisien de ce vendredi. «J’ai confiance dans mes médecins qui font, tous les malades doivent le savoir, un travail formidable. Pour l’instant, ils n’ont pas trouvé la solution, mais je garde espoir», a expliqué l’ancien homme d’affaires et ministre de la ville sous François Mitterrand.

Toujours combatif il garde espoir

À nos confrères du Parisien, Tapie vient d’expliquer : “J’en suis à une étape très mauvaise. J’ai confiance dans mes médecins qui font, tous les malades doivent le savoir, un travail formidable. Pour l’instant, ils n’ont pas trouvé la solution mais je garde espoir.” Cet été, le businessman et ancien ministre s’était rendu dans sa chère cité phocéenne afin d’y suivre une nouvelle chimiothérapie. Pour réussir à supprimer ses cellules cancéreuses sans toucher ses cordes vocales, il avait besoin d’une machine de chimiothérapie de pointe. Cet équipement n’était pas disponible à Paris, mais à Marseille.

“Les gens ont compris ces derniers mois en entendant ma voix que le cancer est reparti, avec des métastases pas très bien placées. Ça arrive, ce n’est pas une bonne nouvelle, alors que les scanners intermédiaires disaient que je n’avais plus rien.” avait-il alors expliqué à nos confrères du journal La Provence en août dernier. Il faut croire qu’il n’y a pour l’heure malheureusement pas eu l’effet escompté.

Un soutien indéfectible : celui des siens

Dans son clan on se mobilise pour l’accompagner dans cette épreuve et surtout pour remercier tous ceux qui encourage Bernard Tapie. Ainsi sa fille Sophie poste-t-elle régulièrement des remerciements.

Ou son fils Stéphane qui relaye les encouragements venus du monde entier.

Gardant son énergie et son optimisme, Bernard Tapie avait aussi confié dans la presse : ” Il y a une chose qu’il faut dire aussi aux cancéreux. La science va tellement vite, que la perspective de guérison d’un cancer aujourd’hui peut changer en 15 jours. ” Et il faut y croire !

Bientôt sur scène

La maladie ne semble cependant pas arrêter ses projets. Bernard Tapie souhaite même monter sur scène en jouant dans la pièce Vol au-dessus d’un nid de coucou, nouvelle adaptation du roman de Ken Kesey. «J’ai tout de suite proposé à Bernard qui m’a dit: “Formidable idée!” C’est un tel battant, un tel fonceur», a raconté fin novembre sur RTL le metteur en scène, Philippe Hersen. La pièce devrait voir le jour en mai 2020 à Paris, avant une tournée en septembre.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom