Bilan du conseil présidentiel sénégalo-gambien

Le président sénégalais, Macky Sall, et son homologue gambien, Adama Barrow, ont tenu hier à Banjul, leur premier Conseil présidentiel. Au-delà de la pacification des relations bilatérales entre les deux pays, le Sénégal et la Gambie ont conclu plusieurs accords de coopération portant sur la justice, le transport routier, la santé, le du sport, la culture et l’enseignement supérieur.

’We feel like home’’. C’est par ces mots que le président Macky Sall a entamé ses propos, à l’occasion de la première session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien. ‘’Nous sommes une même famille unie par des liens beaucoup plus forts que le fait colonial qui nous a séparés en deux Etats’’, a rappelé Macky Sall dans son discours dont nous détenons copie. ‘’Dans cette nouvelle Sénégambie, chaque Gambien doit se sentir chez lui au Sénégal et chaque Sénégalais chez lui en Gambie’’, a-t-il fait remarquer. Par conséquent, le chef de l’Etat sénégalais invite à lutter plus fermement contre toutes les tracasseries administratives, les barrières non-tarifaires et les pratiques anormales le long des corridors et aux frontières. ‘’Ces entraves, en plus de violer les textes de la CEDEAO, heurtent sérieusement le sentiment de citoyenneté sénégambienne chez nos populations’’, s’est offusqué le président Sall.  Ainsi demande-t-il solennellement à nos forces de défense et de sécurité de veiller à ne créer aucune entrave indue à la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace sénégambien. ‘’J’invite nos deux Gouvernements à examiner, sans tarder, les voies et moyens de mise en œuvre des recommandations de la Déclaration de Karang,  y compris celles relatives à l’élimination des pratiques anormales sur le corridor Dakar-Banjul et l’installation de Centres d’information frontaliersavec le soutien du Secrétariat permanent sénégalo-gambien’’, a-t-il poursuivi.

Signature de six nouveaux accords

Le Sénégal et la Gambie ont conclu, ce mardi à Banjul, six nouveaux accords de coopération portant sur la justice, le transport routier, la santé, le sport, la culture et l’Enseignement supérieur. Ces nouveaux accords ont été signés par les ministères sectoriels sénégalais et gambiens, sous la supervision des deux chefs d’Etat Macky Sall et Adama Barrow. Selon l’Aps, il s’agit notamment d’une convention dans le domaine de l’assistance judiciaire en faveur des personnes vivant dans les deux pays, un accord devant permettre le transfèrement des personnes condamnées dans l’un ou l’autre pays. D’autres accords de coopération concernent le transport routier, la santé et les productions animales, sans compter ceux relatifs à la coopération culturelle et au domaine des sports. Un mémorandum d’entente dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la science et de la technologie, a été aussi paraphé par les deux parties.

Des questions encore en suspens

Malgré ces progrès dans les relations entre les deux pays, plusieurs questions restent encore en suspens. L’utilisation du territoire gambien comme base de repli par certaines factions de la rébellion casamançaise du MFDC, tout comme la coupe et le trafic du bois dans la région sud sénégalaise, sont aussi un indicateur des relations souvent empreintes de suspicion et de méfiance entre les deux pays.

Mouhamadou BA

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom