Boris Johnson un bon négociateur ? Les 27 dirigeants du Conseil européen valident l’accord négocié sur le BREXIT

Le Parlement britannique doit désormais se prononcer sur cet accord. Un vote qui s’annonce difficile après le rejet annoncé par l’opposition et des unionistes nord-irlandais.

Jeudi 17 octobre 2019, quelques heures avant l’ouverture d’un sommet européen très attendu, le premier ministre Boris Johnson et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ont affirmé qu’ils étaient parvenus à un «accord de Brexit» qualifié de «juste et équilibré à la fois pour l’UE et la Royaume-Uni» par le Luxembourgeois et d’«excellent» par le Britannique.Le «deal» annoncé doit encore être validé par les parlements britannique et européen.

Le Conseil européen a validé, jeudi 17 octobre, le nouvel accord sur le Brexit négocié quelques heures plus tôt par les négociateurs de Londres et de Bruxelles. “Le Conseil européen approuve cet accord”, a annoncé Donald Tusk, le président du Conseil européen, lors d’une conférence de presse. Selon le texte, le divorce devrait être promulgué le 1er novembre.

Donald Tusk : “C’est un triste jour, parce que, dans mon cœur, je serai toujours un ‘remainer’ (un opposant au Brexit). Et j’espère que notre porte restera ouverte, si le Royaume-Uni décide un jour de revenir dans l’Union.”

La balle est désormais dans le camp du Royaume-Uni car le texte doit désormais être adopté par le Parlement britannique. Un vote qui s’annonce difficile après le rejet annoncé par l’opposition et des unionistes nord-irlandais.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom