Caisse noire de la Senelec : Matar Sarr dément Me Massokhna Kane, ancien avocat de la boite

Le président de Sos Consommateurs a dévoilé l’existence d’une caisse noire à la Senelec. Selon Me Massokhna Kane, puisse que c’est de lui qu’il s’agit, “ces fonds spéciaux occultes, une pratique totalement illégale, sont destinés à financer le ministère du Pétrole et des Énergies”.

“Il y a l’existence d’une caisse noire à la Senelec pour alimenter le ministère. La Senelec soutient financièrement sa tutelle à travers un fonds constitué d’une charge qui se répercute sur le prix de l’électricité. Ça, c’est un scandale”, a déclaré Me Massokhna Kane dans Rewmi Quotidien.

“Il n’y a pas de caisse noire, ni un quelconque fonds caché à la Senelec’’. Telle est la réplique du secrétaire général du Syndicat des travailleurs de l’électricité affilié à la Cnts.

Pour Matar Sarr, les propos de Me Massokhna Kane de Sos consommateurs sont totalement faux. Ce dernier, dans les colonnes du quotidien ‘’Rewmi’’ de ce jour, révèle l’existence d’une caisse qui alimenterait le ministère du Pétrole.

“Je voudrais m’inscrire en faux contre les allégations de Me Massokhna Kane soutenant qu’à la Senelec, il y a une caisse noire. Je voudrais rappeler que Me Kane était l’avocat de la Senelec et, à ce titre, il gagnait beaucoup d’argent en guise d’honoraires. Maintenant, ce titre d’avocat de Senelec étant incompatible avec son engagement consumériste. Senelec s’est départie de l’avocat. Et aujourd’hui, il est dans une opération de fabrication d’intellectuels’’, lance Matar Sarr.

Il ajoute que le comportement de Me Kane est peut-être dû au fait qu’il ait perdu son travail à la Senelec ou une simple vue de l’esprit.

Quid de la hausse des coûts de l’électricité ?

Me Kane renseigne que les arguments brandis pour justifier la hausse sont faux et infondés. “Aussi, ils ont dit qu’il y a 611 000 abonnés qui ne sont pas concernés par la hausse. Ça aussi, c’est une contrevérité et ils l’ont fait dire au chef de l’État. C’est faux, car la Senelec ne connaît pas les familles à faibles revenus. Tous les arguments avancés par les autorités pour justifier la hausse relèvent de contrevérités”, a-t-il martelé.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom