Carlos Ghosn. La chute d’un homme, trahi de l’intérieur

La chute de l’ancien PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, est d’autant plus spectaculaire que la puissance de cet homme semblait le rendre intouchable. Mais c’était sans compter avec les ennemis qu’il s’était fait à l’intérieur même de son empire.

Épuisé, humilié, libéré. Et maintenant, traqué. Aux abords de sa résidence (très) surveillée où Carlos Ghosn a retrouvé épouse et enfants après les cent jours (109 exactement) cauchemardesques vécus dans une cellule de 9 m² du centre de Kosuge, c’est la ronde infernale des médias. 

Lire aussi : L’ex-femme de Carlos Ghosn, Rita Kordahi, règle ses comptes

Il voulait se reconstruire. Préparer la stratégie d’avant-procès. Imaginée par l’avocat Junichiro Hironaka, sa sortie de prison en bleu de travail et casquette Gavroche a provoqué quolibets et railleries. La star du barreau s’est excusée. Ghosn et son accoutrement ridicule a fait le délice des commentateurs. Et lui a peut-être déjà fait perdre la bataille de l’opinion. Spectaculaire, montée avec précision, son arrestation, le 19 novembre, sur l’aéroport d’Haneda, avait inévitablement fait penser à celle de DSK, exfiltré manu militari d’un avion d’Air France à Kennedy Airport. Deux célébrités françaises de haut vol frappées en pleine gloire. Stricte coïncidence. Strauss-Kahn a totalement disparu des écrans radar. Et c’est maintenant Ghosn qu’on assassine ? 

Carlos Ghosn dément avoir été un dictateur

Lors de cette même interview, Carlos Ghosn a également réfuté avoir managé pendant 19 ans Nissan de façon dictatoriale. “Les gens ont traduit leadership fort par dictateur, déformant la réalité pour se débarrasser de moi”, a-t-il déclaré.

Déchu fin novembre de la présidence de Nissan et Mitsubishi, Carlos Ghosn a été depuis inculpé pour abus de confiance et malversations financières. Récemment, il a également démissionné de son poste à la tête du groupe Renault et a été remplacé par le duo Jean-Dominique Senard (président)/Thierry Bolloré ( directeur général).


A voir également : Carlos Ghosn : la roue tourne

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom