” C’est un échec total, patent du régime de Macky Sall qui avait fait rêver les sénégalais avec son PSE” (Abdoul MBaye)

Resté depuis un moment en retrait par rapport à ses sorties politiques, l’ancien Premier ministre, durant l’émission du “Grand Jury” sur la Rfm,  n’a pas fait de cadeau au régime de Macky Sall. Selon le banquier, “il faut l’avouer, les objectifs sont loin d’être atteints.

L’entrée dans la phase d’émergence suppose de tenir compte d’un certain nombre de fondamentaux…”  Pour le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail, c’est une incohérence que de faire recours à la seconde phase de cette politique de développement (PSE) alors que la première est empreinte d’insuffisances et d’inadéquations dans la mise en oeuvre des politiques publiques.

Mieux, l’ancien Premier ministre dira que l’environnement des affaires, les améliorations de productivité dans le domaine de l’agriculture, la formation des jeunes et sans oublier cet endettement qui plombe notre économie sont autant de facteurs auxquels il faut tenir compte pour évaluer cette première phase du PSE.

Ainsi, Abdoul Mbaye attribuant “une mauvaise note” au régime en place se désolera de cette situation persistante qui prévaut avec notamment cet endettement excessif que le trésor public ne peut combler et que d’ailleurs, “le secteur privé ne dispose pas de moyens pour prendre le relai dans un contexte où les arriérés s’accumulent”. Donc, il estime que le pays est dans une situation de quasi blocage et sans alternative économique crédible.

À cet effet, il déplorera ce qu’il qualifie de “honte pour le pays” notamment avec la situation déclenchée par l’État sur cette hausse des tarifs de l’électricité et estime que dans le cadre de l’ajustement structurel, “c’est un échec total, patent de ce régime qui avait notamment fait rêver les sénégalais avec un Sénégal émergent qui ne l’est que de nom…” 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom