“CHOOSE AFRICA” : Le lapsus impardonnable de Amadou Bâ «Sénégal, premier pays français ..»

Le lapsus est considéré par la psychanalyse comme une variété d’acte manqué. Alors le lapsus hier du ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal Amadou Bâ est révélateur de sa profonde pensée.

C’était hier raconte l’AS, lors du lancement de l’initiative «Choose Africa », que le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba a fait un lapsus qui en dit long sur les relations entre le Sénégal et l’ex-puissance coloniale. Remerciant la France pour l’exécution de projets stratégiques comme le TER, Amadou Ba a soutenu : «Le Sénégal demeure le tout premier pays français». Oups ! une erreur qui plombe un discours.

Mais se rendant vite compte de l’énorme bévue, Amadou Bâ a vite fait de se réajuster. Un lapsus comme une façon d’avaliser la pullule, selon laquelle, l’impérialisme est plus que jamais une réalité en Afrique noire. Mais, s’empresse-t-il de rectifier pour dire : «Le Sénégal demeure le tout premier pays à bénéficier d’un appui direct du Trésor français». Si d’aucuns se sont mis à rire sous cape, d’autres chuchotaient pour affirmer que c’est la triste réalité.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom