CHOQUANT ! Elle expose la peau tatouée de son mari décédé à Saskatoon au Canada

SASKATOON – Cheryl Wenzel,  a payé près de 80 000 $ pour qu’un salon funéraire prélève et expose la peau de son mari, mort d’une insuffisance cardiaque, l’an dernier, à l’âge de 41 ans.

Pour elle, il était important de respecter les dernières volontés de Chris. L’artiste tatoueur voulait que ses tatouages soient conservés et exposés au monde entier.

« Même s’il n’est plus là, il désirait que les tatouages qui recouvraient son corps du cou aux cuisses, eux, soient là », explique Mme Wenzel.

Le couple était propriétaire du salon Electric Underground Tattoo, à Saskatoon. « Les tatouages étaient la vie de Chris. Il adorait tatouer les clients qui venaient dans la boutique. »

Du 12 au 14 avril, durant une activité à Saskatoon, Cheryl a exposé les tatouages de son mari, ce qui lui a fait vivre de grandes émotions.

« Maintenant, j’ai le sentiment que nous sommes réunis à nouveau », a-t-elle mentionné à propos de l’homme avec qui elle a passé 23 ans et eu cinq enfants.

Des réactions mitigées

Cheryl a dû faire preuve de persévérance pour que les tatouages de l’homme de sa vie soient conservés. Elle a essuyé le refus de cinq salons funéraires avant de convaincre l’embaumeur Kyle Sherwood.

Au cours du processus, la veuve a remarqué que la dernière volonté de son mari avait suscité de vives réactions. De nombreuses personnes ont trouvé cela étrange. En revanche, d’autres ont adoré l’idée.

« C’était l’idée de Chris. Il considérait qu’il perdrait son temps sous le pistolet si le produit fini était enterré avec lui. Il a dit qu’il préférerait voir l’œuvre d’art montrée à tout le monde. »

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom