Christchurch : des Néo-Zélandaises se voilent en hommage aux musulmans tués

Christchurch – Sur les réseaux sociaux, des femmes néo-zélandaises ont posté des photos d’elles portant un foulard, avec le mot d’ordre : “un voile pour l’harmonie”.

Un geste symbolique, pour soutenir la communauté musulmane meurtrie par les attentats de Christchurch. Des Néo-Zélandaises se sont photographiées voilées, vendredi 22 mars, et ont diffusé la photo sous le mot d’ordre “un voile pour l’harmonie”. Il y a une semaine, Brenton Tarrant avait ouvert le feu dans deux mosquées de la ville, tuant 50 personnes.

Selon l’agence Reuters, l’idée est venue d’une médecin d’Auckland, Thaya Ashman. “Je voulais dire : ‘nous sommes avec vous, nous voulons que vous vous sentiez ici chez vous, nous vous aimons, nous vous soutenons et nous vous respectons”, a-t-elle expliqué. Une initiative dans la lignée de celle de la Première ministre Jacinda Ardern, qui portait un voile noir lors de ses rencontres avec des membres de la communauté musulmane après l’attaque.

“Un simple geste de soutien”

L’appel de Thaya Ashman a été entendu, comme le montrent ces photos postées sur les réseaux sociaux. Certaines se disent “aux côtés des musulmans”, d’autres évoquent “un geste de soutien et de solidarité”.

Ce geste a cependant suscité quelques critiques. Sur Twitter, une ancienne journaliste américaine, Asra Nomani, a demandé aux femmes de ne pas suivre ce mouvement : “C’est un symbole de pureté antithétique des valeurs féministes. Des femmes ont été emprisonnées et tuées pour avoir refusé cette lecture de l’islam dont vous faites la promotion”, a-t-elle dénoncé.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom