Chute imminente du Macky !

Il aura consacré 7 ans à n’œuvrer que pour sa réélection en 2019, aura remué terre et ciel pour se faire réélire et pourtant, il va bientôt céder le pouvoir bon gré mal gré. Macky SALL, sans le savoir vit ses dernières heures au pouvoir. Tous les signaux d’une fin de règne imminente sont au rouge.

Combien de milliards ont été dépensés de façon cynique afin de forcer le destin ? Macky SALL a organisé une dizaine de campagnes déguisées en conseils des ministres dans des régions du Sénégal dès sa prise du pouvoir en 2012. A chaque conseil des ministres décentralisés, des milliards ont été promis aux populations qui lassent d’attendre le sanctionneront le 24 février prochain.

Au lieu de consacrer son mandat à servir le peuple qui l’a confortablement élu en 2012, il aura piétiné ses droits, aura dilapidé pour ne pas dire subtiliser des centaines de milliards du peuple sénégalais. Macky SALL est le président qui a mis tous ses opposants potentiellement présidentiables en prison afin de se balayer un chemin sans aucune gêne vers sa réélection. Il aura concocté toute sorte de plans diaboliques pour rester au pouvoir mais ce qu’il ignore est que le maître de l’univers est le seul détenteur du pouvoir et il l’octroie à qui Il veut. A Macky ses plans et à Lui les siens.

Au lendemain du départ du Macky, le peuple se réveillera dans une euphorie telle celle du 20 mars 2000 mais les réalités du pouvoir, les calculs politiciens dissiperont peu à peu les naïfs espoirs du peuple. Peu de choses changeront cinq ans après la chute du Macky donc en 2024. Le chômage des jeunes, la pauvreté, le Franc CFA, les difficultés des sénégalais à joindre les deux bouts pour vivre décemment, se soigner et éduquer leurs enfants seront, hélas, encore là.

Je ne cesserai de le répéter, tant pis si les oreilles resteront bouchées pour ne pas entendre la vérité. Le vrai problème du Sénégal n’est pas une affaire d’homme providentiel mais plutôt une question d’un système mafieux incitant n’importe quel président à en abuser. Notre véritable problème est que ce pays est miné, infesté par des milliers d’hommes et de femmes vivant aux crochets du peuple à travers la politique. Les politiciens ne cessent de duper le peuple.

Au lendemain de la chute du Macky, ils poseront leurs valises chez le nouveau roi, élu par un peuple désabusé. Il faut supprimer la fonction de président de la République et instaurer un régime parlementaire si nous voulons un vrai changement avec un premier ministre éligible une seule fois. Les députés seront sans couleur politique. La justice, réellement indépendante et incorruptible, sera garante de la stabilité de nos nouvelles institutions. Que l’accès au pouvoir ne soit plus un moyen de s’enrichir, un ascenseur pour changer de classe sociale mais un engagement totalement désintéressé.

Je souhaite à mon pays une sortie définitive du piège des politiciens qui jouent avec sa confiance depuis 1960 voire avant mais je me dois de prévenir. La fin de la politique politicienne, des promesses non tenues ne sera pas au lendemain de la chute du Macky. Que la nouvelle équipe qui sera élue sache que nous serons là pour dénoncer vigoureusement toutes ses futures dérives inchaa ALLAH. A bon entendeur !

SMF

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom