Cité dans une affaire de démolition d’une maison aux almadies: Mamour Diallo démonte et dément Moussa Bocar Thiam

    C’est soit son nom qui sonne bien, soit il est extrêmement dangereux pour la République, soit il dérange au plus haut niveau, soit il y a une entreprise visant à le liquider purement et simplement. Quoi qu’il en soit, le nom de Mamadou Mamour Diallo revient beaucoup dans l’actualité.

    Mais il semble qu’il y a plus de légende, de mythologie et de peur qu’autre chose. Interrogé sur les accusations de Me Moussa Bocar Thiam, l’ancien Directeur des Domaines s’étonne : «Je n’ai rien à voir avec cette histoire. Cela me dépasse totalement. Je ne connais même pas ce dossier. Je ne suis ni de près ni de loin mêlé avec cette affaire». Mamour Diallo, qui croyait en avoir fini avec les accusations fantaisistes d’embrayer : «je ne connais Me Moussa Bocar Thiam ni d’Adam ni d’Ève. Je n’ai jamais parlé encore moins rencontré le Président malien Ibrahima Boubacar Keita. Je n’ai posé aucun acte sur ce dossier. Je dis bien aucun». L’ancien Directeur des Domaines est d’autant plus étonné que son nom soit mêlé à cette affaire que l’acte a été signé en 2014, alors qu’il n’a été nommé Directeur des Domaines qu’en 2015. Une petite vérification sur la toile confirme que Mamadou Mamour Diallo a été nommé le 9 avril 2015 Directeur des Domaines à la Direction générale des Impôts et Domaines, en remplacement de Sidy Mouhammed Diakhaté.

    «J’attends de pied ferme sa plainte»

    Calme jusque-là durant tout l’entretien téléphonique pour recueillir sa version, Mamour Diallo hausse subitement le ton : «j’attends de pied ferme sa plainte». Avant de prendre congé, l’ancien Directeur des Domaines menace : «je me réserve le droit de saisir la justice parce que trop c’est trop. Il faut que les gens arrêtent de colporter des contrevérités sur ma personne».

    PARTAGER

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom