« Cleaning Day » : Macky Sall risée du web avec sa casquette « PUMA »

Participant à la journée nationale du nettoiement, ce samedi, le Président Macky Sall a enfilé une casquette de marque allemande, notamment (Puma). Un accessoire qui risque de  »salir » non pas les rues nettoyées de Dakar, mais l’image du chef de l’Etat. En effet, depuis samedi, la casquette se retrouve au centre d’une polémique.

« Nous invitons le président de la République, en sa qualité de symbole de la République, à arrêter de faire la publicité des marques étrangères », a commenté le leader du mouvement Agir, sur sa page Facebook.

Certains affirment même qu’il s’agit d’une erreur de communication, même si le point de vue n’est pas toujours partagé.

Pour sa part, Sambou Biagui est catégorique. « Pour moi, ce n’est pas une erreur de communication, mais une erreur tout court. C’est une bourde. Une casquette aux couleurs sénégalaises, serait adaptée. Mais, il n’y a pas besoin de crier gare, car il est clair qu’en décidant de porter une casquette, il n’était point question de communiquer à travers celle-ci ».

Biagui reconnait toutefois que sur le plan de la communication, ça ressemble à une mauvaise image envoyée aux consommateurs chez qui on essaie de promouvoir le consommer local. « C’est un détail qui porte un coup à la communication parce qu’il s’agit d’une marque étrangère. Et ça peut donner l’impression que le Président privilégie les produits étrangers aux produits locaux ».

Pourtant Macky Sall s’est fait distinguer des autres chefs d’Etat par le port assez régulier de tenue traditionnelle. Il a d’ailleurs fini de s’imposer un style propre en la matière, à travers la coupe dite « Macky Sall ».

Ce qui conforte l’analyste politique, Assane Samb à soutenir la thèse « de la publicité de l’équipementier allemand qui aurait pu être évitée par le chef de l’État ».

« C’est juste une publicité pour une marque. Laquelle peut être gratuite ou intéressée. Mais il aurait pu l’éviter », regrette le directeur de publication du quotidien Rewmi.

En outre, le port de cette casquette a été également interprété sur le plan politique.

 »Macky Sall a porté une caquette sur laquelle il est écrit le chiffre 24. Juste un constat, je ne dis rien », insinue un internaute.  »C’est clair, il prend rendez-vous en 2024 », ajoute un autre.

Dans ce contexte de suspicion et de flou liés aux intentions non encore élucidées de Macky Sall de briguer ou non un troisième mandat, le chiffre sur la casquette peut alimenter la confusion et nourrir davantage les supputations.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom