Coincidence ou manoeuvre : Plainte contre Karim Wade à propos du jet privée qu’il utilisait sous le régime de son père

Depuis sa libération de prison en juin 2016, Karim Wade ne s’est pas rendu en Europe, notamment en France. Et pour cause ? Le Quotidien révèle que l’ancien ministre, qui évite la France où vivent ses enfants et ses parents, est sous la menace d’une information judiciaire devant le pôle financier de Paris. A l’origine, une plainte de la compagnie propriétaire de son jet privé.

Les actes d’abus de gestion détectés par le groupe Hermes, nouveau propriétaire de l’avion privé de type Falcon 50 que Karim Wade utilisait durant la période de 2007 à 2011, ont motivé la plainte de la Directrice générale  de la société Hermés.

Suite à une plainte de Madame Daim, Directrice générale  de la société Hermés, le juge Claire Thépaut a ouvert une information judiciaire au sujet de l’exploitation de l’avion privé de type Falcon 50 que Karim Wade utilisait durant la période de 2007 à 2011. Le groupe Hermes qui a racheté l’exploitation de l’avion à la société Darta Transport, a découvert de graves actes d’abus de gestion par l’ancien ministre.

Les auditions des membres de l’équipage ont révélé des utilisations  de l’avion dans des déplacements  de Karim Wade qui n’auraient aucun lien avec les missions officielles de l’Etat du Sénégal, qui louait l’avion.

Les pilotes se posaient régulièrement à Toulon, dans le sud de la France et à Saint-Tropez. De multiples vols en direction des Caraïbes ont aussi été signalés. Tous, sans aucun lien apparent avec les activités de l’Etat.

La question que l’on se pose est donc s’il s’agit d’une manoeuvre pour l’empêcher de rentrer au bercail ou tout simplement une coïncidence ? Pour rappelle, depuis un moment le nom de Karim Wade est évoqué sur tous les toits.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom