Condamnée à mort en Arabie Saoudite, Amadou Bâ nous donne des nouvelles de Mbayang Diop

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Amadou Bâ, donne des nouvelles de Mbayang Diop, la Sénégalaise condamnée à mort en Arabie saoudite, rapporte le journal L’Observateur dans sa parution d’hier.

Face aux députés, hier, il a fait savoir que le sort de notre compatriote dépend de la décision des enfants de la victime. Selon le ministre, ces derniers, qui sont encore mineurs, pourraient accorder le pardon à Mbayang Diop à la majorité.

« Étant donné qu’ils sont encore mineurs, notre compatriote devra attendre 5 ou 6 ans pour être édifiée sur son sort », dira Amadou Bâ qui répondait aux interpellations de certains députés sur le pathétique cas de Mbayang Diop.

En 2017, après une intense négociation diplomatique, elle avait finalement bénéficié d’une condamnation à la prison à vie. Mais aussi condamnée à mort sous réserve de la décision des enfants de sa victime. Ces derniers n’ayant pas encore atteint l’âge de la maturité devront donner leur avis une fois cet âge atteint.

Originaire de Thiaroye, cette dernière, femme de ménage de son état en Arabie Saoudite, est reconnue coupable du meurtre de sa patronne. Elle croupit en prison depuis 2016.

En février dernier, une jeune femme d’origine Philippine a été exécutée  en Arabie Saoudite. Son cas est similaire à celui de Mbayang Diop avec qui elle partageait la maison d’arrêt. La dame avait assassinée sa patronne saoudienne, comme notre compatriote. Et malgré la pression et l’intervention diplomatique des autorités Philippines, l’Arabie Saoudite a refusé de céder à la décapitation de la condamnée.

Serait ce le cas pour Mbayang où devra t’elle attendre la décision des enfants de sa victime ?

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom