Coronavirus : Ces vidéos virales qui nous viennent de la Chine !

Alors que la Chine multiplie les mesures sanitaires – comme la mise en quarantaine de la ville de Wuhan, au centre de l’épidémie – pour empêcher la propagation du coronavirus, qui a déjà fait 17 morts, des vidéos particulièrement inquiétantes prétendument liées à ce phénomène connaissent une grande viralité sur les réseaux sociaux.

Rangée par rangée, une équipe médicale au visage protégé par un masque et au corps recouvert d’une longue combinaison, inspecte les différents passagers d’un avion à l’aide d’un appareil braqué sur leur front. Mais cette vidéo très relayée prétendant montrer un contrôle sanitaire des passagers au départ de la ville de Wuhan, où est apparue l’épidémie mortelle, est-elle authentique ?

Celle-ci a bien été filmée dans le vol CA119 d’Air China en provenance de Wuhan et à destination de Macao, le 12 janvier, selon The Beijing News, qui a pu interroger la vidéaste ayant filmé la séquence. Cette dernière raconte que cette mesure de la température des passagers a duré une dizaine de minutes et qu’aucune personne fiévreuse n’a été repérée. Une procédure devenue standard sur les vols Wuhan-Macao afin d’envoyer les passagers concernés à l’hôpital pour procéder à des examens, d’après le quotidien contrôlé, comme la majorité des titres de presse du pays, par le Parti communiste chinois.

Contacté par 20 Minutes à ce propos, Air China n’avait pas donné suite à nos sollicitations avant la publication de l’article.

Un véhicule désinfectant filmé dans les rues de Shanghaï ?

« Désinfection dans un quartier de Shanghai ». Quelle que soit la langue dans laquelle elle est diffusée, la légende de cette vidéo ne varie quasiment jamais : à l’en croire, elle montre un véhicule en train de désinfecter toute une zone résidentielle de Shanghaï potentiellement contaminée par le coronavirus en diffusant une grande fumée blanche sur son passage.

Contacté, le journaliste australien qui avait mis en ligne cette vidéo devenue particulièrement virale sur son compte Twitter – avant qu’il ne la supprime – nous explique qu’elle a été « diffusée par l’ami d’un ami dans un groupe public [du réseau social chinois] Wechat », mais que l’ami en question ne sait pas d’où elle provient.

La même vidéo avait en outre été postée il y a quelques jours dans un groupe Telegram public particulièrement prisé des utilisateurs chinois, qui compte près de 30.000 membres. Contactée, l’internaute qui y a partagé la vidéo explique l’avoir elle-même relayée après l’avoir vue mise en ligne par un autre internaute, qui nous affirme que celle-ci a été filmée le 21 janvier à Ruihong, quartier situé au nord de Shanghaï.

Si nous n’avons pas été en mesure de vérifier la localisation ni la nature exacte du produit diffusé par le véhicule, la vidéo est bien récente. La recherche inversée d’images ne fait remonter aucun résultat vieux de plusieurs mois ou années – ce qui exclut donc au moins la possibilité qu’il s’agisse une vidéo pré-existante à l’épidémie de coronavirus aujourd’hui réutilisée hors contexte. Difficile d’en savoir plus à ce stade.

La vidéo est aussi relayée pour accompagner une rumeur tout aussi virale : une dénommée Liu Qingxian, responsable d’un service municipal de santé de la ville de Wuhan, aurait été atteinte du coronavirus alors qu’elle était de passage à Shanghaï mais aurait fui l’hôpital avant d’être interceptée et isolée dans le quartier de Ruihong. Une affirmation démentie par les autorités concernées, comme le note The Beijing News.

Une potentielle victime du virus transportée dans un tube de protection ?

Allongée sur un brancard recouvert d’un long tube de protection, une « personne soupçonnée d’être infectée par le coronavirus » est prise en charge par une équipe médicale en combinaison intégrale qui l’extirpe délicatement d’une ambulance. La scène ne dure que 15 secondes mais on la retrouve sur de nombreux comptes Twitter, notamment, au gré de ses reprises.

Elle a initialement été postée le 21 janvier au matin par une source vérifiée, en l’occurrence le compte Twitter de Radio Free Asia (RFA), une station de radio populaire, avec une légende encore plus détaillée, expliquant notamment que la vidéo a été tournée à Huizhou, dans la province du Guandgong, au sud de la Chine.

« Le personnel médical était préparé parfaitement préparé pour la réception de l’ambulance et le patient [soupçonné d’être atteint du coronavirus] était […] bien isolé », précisait le média.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom