Coronavirus en Inde : Des travailleurs migrants désinfectés au jet, d’autres se confient dans des arbres (Vidéo)

«Tournez-vous et fermez les yeux» crient en Hindi les fonctionnaires en tenue de protection, avant d’asperger ces travailleurs de désinfectant. Ils sont des centaines de milliers, dans le deuxième pays le plus peuplé du monde, à être privés de travail en raison du confinement décidé pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Aussi, des Indiens se retrouvent contraints à installer des lits de fortune dans des arbres pour pouvoir s’isoler.

En Inde, cet exode de travailleurs qui désertent massivement les grandes villes comme Delhi, a soulevé des craintes quant à la propagation du virus. Beaucoup se sont retrouvés entassés par les autorités dans des autocars ou des camps de secours.

Le 24 mars, le Premier ministre indien, Narendra Modi, a ordonné le confinement total du pays. 1,3 milliard d’individus sont priés de rester chez eux pour au moins trois semaines.

A New Delhi, le bruit des klaxons a été remplacé en quelques heures par le pépiement des oiseaux. Suite à l’annonce du Premier ministre, de nombreux travailleurs ont souhaité rejoindre leur village pour rester avec leur famille.

Des lits de fortune dans des arbres

Dans certains villages, les maisons familiales ne peuvent pas accueillir tout le monde dans le respect des mesures de distanciation sociale préconisées par les autorités. Aussi, des Indiens se retrouvent contraints à installer des lits de fortune dans des arbres pour pouvoir s’isoler.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom