Coronavirus : L’AFNOR met en ligne un modèle de masque à télécharger gratuitement et à créer soi-même

Les masques barrières ne sont pas des masques de protection comme ceux des soignants. Ils peuvent être utilisés par les personnes non malades. L’Association française de normalisation (AFNOR) a édité un guide pour les particuliers et entreprises qui souhaitent fabriquer ce type de masques.

Totalement gratuit et disponible après inscription sur le site de l’association, ce guide de bonnes pratiques inclut des schémas et des patrons “prêts à l’emploi”, ainsi que des conseils pour installer correctement son masque. Plusieurs modèles sont réalisables, dont un “bec de canard”. 

Le modèle de masque barrière a été téléchargé plus de 60.000 fois, par des profils variés : industriels à même de lancer des fabrications en série, artisans, particuliers adeptes du Do it yourself, ou encore collectivités pour leurs personnels.

Un masque pour “faciliter l’équipement rapide de la population saine”

Le cahier des charges “AFNOR Spec” pour les masques barrières a été créé grâce à la mobilisation de 150 experts pendant sept jours , avec un engagement particulier du Comité Stratégique de la filière industrielle Mode et Luxe. “Ce cahier des charges est maintenant référencé par une note interministérielle du 29 mars pour la fabrication de masques dits de catégorie 2, afin de “faciliter l’équipement rapide de la population saine”, est -il indiqué. Il “apporte ainsi une défense complémentaire face au coronavirus. Ce nouveau modèle de masque en tissu répond à un niveau de performance moins ambitieux que celui des masques chirurgicaux et FFP2, destinés en priorité aux professionnels de santé. En complément des gestes barrières, le masque barrière apporte néanmoins une réelle protection pour les salariés, les agents publics et toute la population saine qui pourra s’en équiper, pour des trajets domicile-travail par exemple”.

Une version anglaise mise à disposition

Le document AFNOR Spec – Masques barrières 1.0 a déjà été diffusé à tous les homologues francophones d’AFNOR, notamment sur le continent africain, grâce à l’association Réseau Normalisation et Francophonie. Ce standard est également, depuis le 31 mars, disponible en langue anglaise, en libre téléchargement et diffusé au sein de l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO). Des ONG internationales sont également en cours d’analyse du document AFNOR en vue de le reprendre dans leurs fiches techniques, notamment dans le cadre de leurs actions en faveur des pays en développement.

Voici le lien pour le téléchargement sur le site l’AFNOR


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom