Coronavirus : Nombre de morts record en Italie et Espagne, Boris Johnson contaminé

L’épidémie de coronavirus a déjà tué plus de 25.000 personnes dans le monde, l’Espagne et l’Italie enregistrant vendredi de nouveaux tristes records quotidiens de décès, alors que le virus a en outre contaminé un dirigeant de premier plan, le Britannique Boris Johnson.

Signal d’alarme supplémentaire, le patron de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a estimé que “la pénurie chronique mondiale d’équipements de protection individuels” pour les personnels soignants représentait une “menace imminente” dans la lutte contre la maladie de Covid-19.

“Quand les personnels soignants sont exposés au risque, nous sommes tous exposés au risque”, a insisté Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L’Italie compte désormais 9.134 morts, après 969 nouveaux décès par rapport à jeudi, un bilan quotidien inédit pour un seul pays. La contagion continue toutefois de ralentir, avec une hausse de seulement 7,4% du total des cas positifs (86.498).

Les Etats-Unis, qui ont enregistré un nombre record de 345 décès en 24 heures, ont franchi vendredi la barre des 100.000 cas officiellement déclarés, pour 1.544 morts recensés.

Pour parer à l’urgence sanitaire, Donald Trump a, par décret, contraint le constructeur automobile General Motors à produire des respirateurs artificiels, vitaux pour les malades du Covid-19, toujours plus nombreux à être hospitalisés.

Les chiffres américains rapprochent les Etats-Unis des bilans de l’Iran (2.378) et de la France, désormais près de la barre des 2.000 morts (1.995), après 299 nouveaux décès en 24 heures.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom