Coup de théâtre ! Coumba Kane Sarr affirme avoir marché pendant 48h jusqu’à … Touba !

L’épisode du présumé kidnapping de la dame Coumba Kane Sarr, 36 ans, est loin de prendre fin. Kidnappée mercredi dernier, elle a été retrouvée vendredi à Touba, ville sainte située à près de 200 km de Dakar. Après une soirée d’audition par la gendarmerie de la ville, elle a été transférée samedi à Dakar pour la poursuite des auditions.

Un kidnapping créé de toute pièce 

Des sources autorisées à nos confères de Libération renseignent que la dame a fabriqué de toute pièce cette affaire. Pour cause, Coumba Kane Sarr qui a presque changé de version, affirme avoir marché pendant quarante huit heures pour rallier Touba après son évasion des mains de ses ravisseurs.

Le problème est qu’en examinant ses chaussures, les enquêteurs n’ont constaté aucune trace de poussière. Comme si elle n’avait jamais marché, sur une longue distance, depuis son « enlèvement ».

L’autre version bizarre est qu’elle soutient que ses présumés ravisseurs l’auraient délesté de la somme de 80.000 FCFA qu’elle avait avec lui au moment de son supposé kidnapping. C’est pourquoi elle s’est faite transportée en charrette par une bonne volonté. Or les enquêteurs ont trouvé de l’argent sur elle.

Coumba Kane est incapable d’expliquer la présence de tous ses petits billets qui suggèrent qu’elle a pris de sa propre initiative une voiture, à Dakar, pour se rendre dans sa ville d’origine pour des raisons insoupçonnées.

La Section de Recherche fouille ses deux téléphones

Selon les Echos, les enquêteurs, n’ayant pas cru à la thèse d’enlèvement servie par la mère des quatre enfants, travaillent à distance sur les différents téléphones portables de la jeune femme. Et fouillent à distance les cellulaires de celle-ci et cherchent à rassembler les différents éléments du puzzle.

Ceci, renseigne le journal, grâce aux précieux concours des opérateurs de téléphonie mobile qui vont retracer jusque dans les moindres détails la folle journée du mercredi dernier. 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom