Coup de théâtre ! Le père des deux enfants égorgés à Touba vaque librement à ses occupations malgré les soupçons

Bara Touré, père de Baye Daouda Touré et Serigne Mbacké Madina Touré, enfants  égorgés dans leur domicile de Yoonu Darou dans la nuit du 26 septembre 2019, vaque tranquillement à ses occupations.

Rien de surprenant puisque l’homme, donné par une partie de la presse comme l’assassin désigné et pisté par les enquêteurs, n’est guère inquiété. D’ailleurs, moins d’être une information, ce ciblage dont il fait l’objet ne serait qu’une rumeur qui tarde à se confirmer.

Bara Touré, marayeur de son état, qui clame tout  haut auprès de ses proches, son innocence et qui défie quiconque soutenant le contraire d’apporter les preuves l’accablant, pourrait bientôt reprendre ses activités même s’il séjourne encore chez un de ses amis à Touba. Il aurait tout de même reçu l’injonction des enquêteurs de rester à leur disposition ( comme l’essentiel des membres de la famille) de ne pas quitter le pays et d’informer sur ses moindres déplacements.

Les soupçons ont été attirés sur lui par les derniers développements. En effet,  Bara Touré  avait tenté de se suicider en se tranchant la gorge suite à la découverte de la police scientifique d’éléments nouveaux. Il s’agit de pièces à conviction (couteau et habits) ayant vraisemblablement servi au meurtre.

À Touba, l’on s’étonne de voir l’enquête s’enliser et que 3 mois après, le coupable n’ait toujours pas été appréhendé.

Affaire à suivre…


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom