Coup d’état au Mali : Voici comment la maison du fils d’IBK a été mis en sac (Photos)

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui a démissionné dans la nuit de mardi à mercredi après une révolte militaire, est devenu le symbole de l’impuissance de l’Etat dans un pays déchiré par les attaques jihadistes et les violences communautaires. Son fils Karim Keïta a été aussi arrêté.

Furieux, la maison de Karim Keïta qui se situe non loin de celle du président IBK a été le cible de manifestants. Les policiers ont tenté de protéger la maison d’IBK au détriment de son fils, ce qui explique que beaucoup de manifestants ont pu y entrer.

L’une des vidéos les plus virales a été filmée dans l’un des domiciles du fils du président, situé dans le quartier de Sébénikoro à Bamako. On y voit des dizaines de personnes sauter dans la piscine pendant que d’autres, présentes dans le jardin, circulent objets à la main, probablement pillés dans la demeure. Dans une des vidéos filmées sur place, on peut entendre un homme se féliciter de cette « piscine du changement ».


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom