Cour suprême : Karim Wade fixé sur son sort l’après midi, L’avocat général se range à ses côtés

La situation de Karim Wade concernant sur la recevabilité de son inscription sur les listes électorales sera connue dans l’après-midi, ce jeudi 30 août 2018. Le dossier qui a atterri devant la Cour suprême sera vidé à 17 heures, à défaut d’une prorogation du délibéré.

Devant les juges, l’avocat Général, Ousmane Diagne, s’est rangé du côté des avocats de Karim Wade. «Je ne vais pas trop m’appesantir sur les faits, a-t-il introduit. Vous (la Cour suprême) avez le pouvoir de décider du fond. Je trouve qu’il est assez dangereux qu’on puisse conférer la qualité de magistrat à un représentant administratif. Ce pouvoir de décision appartient à une juridiction de justice. Je demande que soit cassée cette décision.»

Mes Demba Ciré Bathily, Seydou Diagne et Madické Niang, les conseils de l’ancien ministre d’État, candidat du Pds pour la présidentielle de 2019, ne disaient pas autre chose. Ces derniers, devant la Cour, ce matin, ont encore pesté contre la présidente du Tribunal hors classe de Dakar qui s’est déclarée  incompétente à juger le rejet, par le ministère de l’Intérieur, de l’inscription de Karim Wade sur les listes électorales.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom