COVID-19 en Allemagne : Au moins 28 000 nouvelles cas et prés de 500 décès en 24 heures

L’Allemagne a mieux géré l’épidémie que ses voisins au printemps mais elle peine à contenir la deuxième vague depuis le début de l’automne.

Le nombre de cas confirmés de contamination au coronavirus en Allemagne a grimpé à 1,300,516, soit 28.438 cas de plus que la veille, selon les données rapportées samedi par l’Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses.

L’institut fait aussi état de 496 décès supplémentaires, ce qui porte le total à 21.466 morts depuis le début de l’épidémie dans le pays.

Selon le rapport de gestion de RKI vendredi, la valeur R sur sept jours à l’échelle nationale était de 1,11 (jour précédent: 1,03 ). Cela signifie que 100 personnes infectées infectent théoriquement 111 personnes supplémentaires. Plus inquiétant, l’incidence sur sept jours est passée à 163,8 alors que l’objectif de l’Allemagne est de ne pas dépasser une valeur de 50.

Dans ce contexte, la chancelière Angela Merkel va discuter dimanche avec les dirigeants des Länder d’un durcissement des mesures de confinement en Allemagne face à la hausse des contaminations par le nouveau coronavirus, ont déclaré des sources informées de ce projet à Reuters.

L’Allemagne est en “confinement léger” depuis six semaines. Les bars et les restaurants sont fermés mais les commerces et les écoles sont restés ouverts. Certaines régions ont déjà décidé de durcir leurs restrictions.

Les discussions de dimanche porteront sur une éventuelle fermeture des commerces avant les vacances de Noël et sur le calendrier d’une telle mesure, ont dit les sources. Le ministre de l’Economie, Peter Altmaier, a déclaré aux journaux régionaux du groupe de presse RND que les services de réanimation dans les hôpitaux allemands approchaient de la saturation et que les autorités ne pouvaient pas se permettre de laisser passer Noël avant d’agir.

“Nous devons clarifier comment les choses vont continuer maintenant”, a-t-il dit, cité samedi. “Sinon, la pandémie va devenir complètement hors de contrôle.”

L’Allemagne a mieux géré l’épidémie que ses voisins au printemps mais elle peine à contenir la deuxième vague depuis le début de l’automne.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom