COVID-19 et Hydroxychloroquine : Une étude américaine conforte Raoult et ses adeptes !

Une étude américaine de Détroit bouscule la donne. L’utilisation d’hydroxychloroquine seule et en association avec l’azithromycine est  associée à une réduction significative de la mortalité hospitalière par rapport à l’absence d’hydroxychloroquine. 

Les résultats de cette étude bservationnelle fournissent des données cruciales sur l’expérience de la thérapie à l’hydroxychloroquine, justifiant des directives provisoires nécessaires pour la pratique thérapeutique du COVID-19.

Sur 2 541 patients , avec une durée d’hospitalisation totale médiane de 6 jours, l’âge médian était de 64 ans (I53-76 ans), 51% d’hommes, 56% afro-américains, avec un temps médian d’hospitalisation de 28,5 jours, les résultats montent que la mortalité globale à l’hôpital était de 18,1% par traitement hydroxychloroquine + azithromycine, 20,1% hydroxychloroquine seule .

La principale cause de mortalité était l’insuffisance respiratoire (88%); aucun patient n’avait de torsades de pointes documentées.

Dans cette évaluation multi-hospitalière, lors du contrôle des facteurs de risque COVID-19, le traitement par l’hydroxychloroquine seule et en association avec l’azithromycine a été associé à une réduction de la mortalité associée au COVID-19. Des essais prospectifs sont nécessaires pour valider ces résultats .


PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Si vous lisez attentivement cette étude, vous verrez que l’âge moyen de ceux sans traitement (neither med) est de 71 ans alors que celui de ceux sous hydrochloroquine (HCQ alone) est de 53 ans ??? Evidemment que cette dernière catégorie a plus de chances de s’en sortir. N’importe quoi!
    De toute façon, il s’agit d’une étude “observationnelle” faite avec des données piochées dans différents hôpitaux. Rien de bien sérieux.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom