COVID-19 : Une vidéo montrant des malades et des infirmiers qui dansent dans une salle d’hôpital installe la polémique sur les réseaux sociaux

Une vidéo amateur montrant de présumés patients ou infirmiers dans une salle d’hôpital en train de danser avec des masques, sans respect des règles de distanciation sociale, a été présentée tour à tour comme étant prise dans un hôpital du Gabon puis de République démocratique du Congo par différents internautes. La scène s’est en réalité passée en Zambie, comme l’a confirmé le ministère zambien de la Santé à notre rédaction.

La scène a suscité à la fois l’amusement et l’agacement des internautes : on y voit une dizaine de personnes, hommes et femmes, dans ce qui ressemble à une salle d’hôpital. La plupart portent des masques, et un petit groupe de personnes danse et chante, l’une d’entre elles tapant même sur un tambour.

Plusieurs internautes, notamment au Gabon ou en République démocratique du Congo, ont affirmé que la scène se passait dans leurs pays, fustigeant le comportement de ces personnes, qu’ils présentent parfois comme des malades du Covid-19, d’autres fois comme des membres du personnel soignant.

Par exemple, un internaute en RD Congo dont la vidéo a été partagée un peu plus de 800 fois affirme : “Voici le spectacle que nous, la Coordination Multifactorielle de Riposte contre CORONAVIRUS*** Les malades en dance folklorique, vivez l’ambiance à l’hôpital vraiment la République Démocratique du Congo continue à sombrer.” (sic).

Publication d’un internaute affirmant que la scène se déroule en République démocratique du Congo, disponible ici et archivée par la rédaction des Observateurs de France 24 ici.

Une autre du Gabon publie la vidéo avec pour légende : “Vu et lu sur le net” – Images des malades du covid-19 qui se trouvent au Centre Hospitalier Universitaire de Libreville. Plutôt étonnant! “

Publication d’une internaute indiquant que la vidéo aurait été prise “au Centre hospitalier universitaire de Libreville”, disponible ici et archivée là par la rédaction des Observateurs de France 24.

Une vidéo montrant une danse traditionnelle bemba originaire de Zambie

Une recherche de la vidéo grâce à un outil comme InVid (voir ici comment procéder) permet de voir que les premières occurrences de la vidéo postée sur Internet remontent au 13 mai. Les images ont été publiées sur des pages d’informations zambiennes, indiquant que la vidéo aurait été prise dans le “centre de quarantaine de Chinsali” dans le nord-est de la Zambie. Plusieurs médias, à la fois d’opposition et plutôt favorables au gouvernement ont également relayé la vidéo.

En faisant écouter plus en détails la vidéo à des Observateurs zambiens, ces derniers nous ont indiqué reconnaître des mots de la langue chibemba, langue vernaculaire des Bemba, essentiellement parlée en Zambie, et également par quelques locuteurs en République démocratique du Congo et en Tanzanie. Les personnes qui dansent prononcent les mots “tubatwalile abene bakayonawile” à plusieurs reprises, qui peuvent être traduits par : “Rapporte ceci à son propriétaire pour qu’il puisse tout gâcher par lui-même”.

Cette danse originaire de la région de Luapula est généralement entonnée lors des mariages traditionnels appelés “Matebeto” en Zambie. On retrouve effectivement cette danse traditionnelle zambienne sur des vidéos disponibles sur YouTube.

Le ministère zambien de la Santé confirme que la vidéo a été filmée en Zambie

Sur la base de ces indices, la rédaction des Observateurs de France 24 a contacté le ministère zambien de la Santé pour vérifier si cette vidéo avait bien été tournée en Zambie.

Ce dernier a fait parvenir une réponse officielle à notre rédaction jeudi 28 mai, indiquant :

“Nous confirmons que la vidéo amateur qui circule sur les réseaux sociaux a été prise lors d’un événement à l’hôpital général de Chinsali dans la province de Muchinga en Zambie le mercredi 13 mai 2020. L’éthique médicale et le respect des patients ne nous permettent pas de divulguer leur identité ou de donner les circonstances de cette vidéo.

Cependant, nous pouvons mentionner que les patients hommes et femmes sont maintenus séparément dans tous les établissements de santé, y compris dans l’hôpital général de Chinsali.

Impossible de savoir si ces patients étaient réellement malades du Covid-19 ou d’autre chose. Le ministère zambien n’a pas souhaité en dire davantage sur la présence des ces hommes et femmes dansant ensemble, et une source au sein du ministère a indiqué qu’une “enquête” était en cours pour en savoir davantage.

En résumé :

Cette vidéo montre des patients en train de danser dans un hôpital en Zambie, et n’a donc été prise ni en République démocratique du Congo, ni au Gabon.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom