Décès de Ameth Amar : Le touchant hommage du président Babacar NGOM

Avec la disparition de notre frère, notre ami et compagnon de route Ameth Amar, nous avons  perdu un grand capitaine d’industrie, un bâtisseur de rêves et d’espérances mais aussi de belles et solides structures qui font la fierté du secteur privé national.

Parti à l’âge qui est le sien, il est parti jeune. Jeune en nombre d’années, jeune dans l’accomplissement de ses projets et jeune dans les grandioses et nobles ambitions qu’il avait pour ce secteur qu’il a façonné et qu’il a lui-même puissamment contribué à développer et à structurer.

Jeune, dis- je mais l’autre, le grand Corneille ne disait-il pas qu’aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années.

C’est un valeureux champion qui vient de s’éteindre, mais nous savons que jamais ne s’éteindra cette flamme qui brillait en lui et qui lui a donné la force de réaliser ce qu’il a réalisé, sans tambours ni trompettes, dans la modestie, et je dirai même dans l’effacement.

La modestie et l’humilité  ça aussi c’était du Ameth Amar.

Ses rêves, sa foi, son courage, sa ténacité, sa vivacité d’esprit et son sens élevé du patriotisme ont contribué à donner des ailes au secteur privé qui était, pour lui et pour nous tous, nous ses compagnons, la voie royale pour l’émergence et la dignité recouvrée de notre économie nationale, sous régionale et continentale.

Sa vie, pour brève qu’elle fût n’en a pas moins été riche et fondamentalement utile.   C’est un chemin qu’il a tracé, c’est une voie qu’il a montré, c’est une semence d’une puissante vitalité qu’il nous a laissé.

A nous de labourer et de moissonner pour être dignes de son sacrifice.

Babacar Ngom

Président du Club des Investisseurs Sénégalais (CIS)

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom