Découvrez le design signé Philippe Starck de la station spatiale Axiom qui va accueillir des touristes en 2024 (12 photos)

Lorsque vous aurez épuisé votre liste des destinations terrestres à visiter, l’espace sera logiquement l’étape suivante. La société d’exploration spatiale Axiom lance un programme spatial pour amener les touristes à la Station spatiale internationale.

La NASA et Axiom ont fait appel au designer français Philippe Starck pour concevoir l’intérieur des modules, qui devraient partir en 2024. Philippe Starck est un spécialiste des projets inhabituels : il a conçu l’intérieur d’hôtels et de yachts, et même d’une éolienne individuelle.

Les modules conçus par Philippe Starck accueilleront des astronautes de pays qui ne sont pas membres de la Station spatiale internationale, ainsi que des citoyens, selon le magazine Architectural Digest. Toute personne qui est prête à payer le prix et qui suit une formation de 15 semaines pourra embarquer pour un vol spatial. Les prix s’élèveraient à 35 000 dollars (31 559 euros). Chaque vol sera dirigé par un astronaute formé, et les autres passagers devront passer un examen physique avant de commencer l’entraînement, qui comprend entre autres des vols en jet, un entraînement aux environnements extrêmes et des vols spatiaux suborbitaux.

La station spatiale d’Axiom sera dans un premier temps reliée à la Station spatiale internationale, en orbite autour de la terre.

La station Axiom sera fixée à l’avant de l’ISS, ce qui permettra d’avoir des vues imprenables sur la Terre. Elle sera également dotée du plus grand observatoire à fenêtre jamais réalisé pour l’espace, selon Axiom.

Lorsque l’ISS ne sera plus opérationnelle, dans les dix prochaines années, la station Axiom se détachera et fonctionnera de manière indépendante.

Comme l’ISS, la station Axiom disposera d’un équipage et servira de laboratoire de recherche.

Tout confort, la station sera également équipée du WiFi

À l’intérieur, Philippe Starck a conçu les modules pour qu’ils ressemblent à ‘un nid, un œuf confortable et amical’.

Chaque module dispose de grandes fenêtres qui permettent de voir la Terre et l’espace.

Les murs rembourrés comportent des centaines de nano-LED qui changent de couleur, ainsi que des écrans tactiles et des poignées intégrés.

Les accessoires correspondent à l’esthétique des modules

Le design sera fait de ‘matériaux et de couleurs issus de l’univers fœtal’, explique Philippe Starck.

‘Notre but n’était pas de reproduire la vie sur Terre, mais de créer le meilleur environnement possible pour les êtres humains dans ce territoire infini’, a-t-il ajouté.

Philippe Starck a également évoqué les possibilités de nouveaux principes de conception dans ce nouvel environnement : ‘La vie sur Terre est maintenue par la gravité, mais la vie dans l’espace est multidirectionnelle : il n’y a ni horizontale, ni verticale, ni même de diagonale.’

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom