Depuis la Côte d’Ivoire: Macron annonce « nouvelle force » à la lutte antijihadiste au Sahel.

Le président français Emmanuel Macron, venu célébrer Noël vendredi 20 décembre avec les troupes françaises basées en Côte d’Ivoire, a annoncé qu’il entendait donner une « nouvelle force » à la lutte antijihadiste au Sahel.

Accueilli par son homologue ivoirien Alassane Ouattara, le président français est arrivé en fin de journée en Côte d’Ivoire pour une visite de 48 heures. Il s’est rendu directement à la base militaire française pour partager avec les quelque 1 000 soldats français présents sur place un dîner préparé par le chef de l’Élysée.

Durant toute la soirée, Emmanuel Macron est passé de table en table, saluant les soldats et posant avec eux. À minuit, un groupe de légionnaires, suivi des employés ivoiriens de la base, a chanté à tue-tête « Joyeux anniversaire » pour célébrer les 42 ans du chef de l’État, né le 21 décembre 1977.

Devant les soldats, Emmanuel Macron a notamment évoqué le récent drame vécu par l’armée française:la perte de 13 militaires de l’opération antijihadiste Barkhane dans une collision accidentelle entre deux hélicoptères,au cours d’une opération au Mali.

« Lutter contre les terroristes jihadistes »

« Nous continuerons à lutter contre les terroristes jihadistes. Nous continuerons à le faire avec nos partenaires africains et avec nos partenaires européens et internationaux (…) Car si nous laissons prospérer la menace, elle nous touchera aussi », a-t-il prévenu.

Je souhaite que nous puissions donner une nouvelle profondeur à l’opération Barkhane.

Par Jeune Afrique


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom