Des soirées à demi-nu à dakar, ou est le comité qui avait poursuivi Déesse major!

Rappelons nous de l’incident qui avait valu à l’artiste rappeuse Déesse major son incarcération. En effet elle avait été maintenue en détention pendant trois jours et jugée coupable ‘’ d’attentat à la pudeur et de porter atteinte aux bonnes mœurs” en juin 2016 ici au Sénégal. C’était d’ailleurs suite à une plainte du comité de défense des valeurs morales dirigé par Oustaz Adama Mboup. C’est dans ce même Sénégal que des soirées sont organisées et ou les jeunes filles déambulent à demi-nues sans que personne n’en  parle. On voit bien une justice de poids deux mesures, l’hypocrisie et la non-constance dans les combats sont très visibles. Ou se trouve ce comité de défense des mœurs pendant que la dépravation gagne du terrain .L’accoutrement de ses nymphes, la nudité j’allais dire n’en déplaît guère sinon ils se seraient debout comme un seul homme pour l’éradiquer de la société.

 

Samarew Infos


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom