Devant se rendre en France et au Qatar, Macron bloque l’avion de Me Abdoulaye Wade à Dakar

Devant se rendre à Versailles puis à Doha, Me Abdoulaye Wade a été bloqué à Dakar par les autorités françaises qui lui refusent une autorisation à cause des restrictions prises pour contrer les variants de la Covid-19.

Depuis deux ans, il n’a pas vu son fils Karim Wade exilé à Doha. En effet, Me Abdoulaye Wade avait déjà affrété un avion pour le trajet. Selon le quotidien sénégalais “La Tribune”, l’intervention de Macky Sall  a été sollicité pour une intervention auprès des autorités françaises. 

La France fermée aux étrangers sauf motif impérieux

Toute entrée en France et toute sortie de France à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne est interdite, sauf motif impérieux, depuis dimanche 31 janvier passé.

Pour lutter contre la propagation des variants du Covid-19 en France et éviter un troisième confinement, les voyages depuis ou vers un pays situé en dehors de l’espace européen sont interdits sauf pour “motifs impérieux” familiaux, professionnels ou de santé. 

La liste complète des motifs impérieux a été publié par le ministère de l’Intérieur et figure sur les attestations de déplacement devant être fournies, à l’entrée comme à la sortie du territoire.

Parmi ces motifs, on retrouve le décès d’un membre de la famille en ligne directe, la garde d’enfants par le parent investi de l’autorité parentale ou encore une urgence médicale vitale.

Ces restrictions s’appliquent également aux territoires d’Outre-mer, une décision justifiée par “la fragilité des systèmes sanitaires”, selon le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, interrogé sur Europe 1.

Concrètement, les Français doivent désormais se munir d’un test PCR négatif et d’un justificatif pour quitter l’espace européen – qui comprend les pays de l’UE mais aussi l’Islande, la Norvège, la Suisse, Andorre, le Liechtenstein ou encore Monaco. 

Abdoulaye Wade, ne pourra donc pas contourner ces restrictions même s’il bénéficie de son statut d’ancien président de la République du Sénégal. 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom