Dialogue national au Sénégal : Qui sont ces 4 personnalités pressenties pour diriger les débats ?

Pour la conduite du Dialogue national au Sénégal qui va réunir toutes les forces vives de la nation, l’opposition et le pouvoir sont tombés d’accord pour nommer une personnalité indépendante pour diriger les concertations nationales.

Déjà,  des  noms  commencent  à circuler  concernant la personnalité  capable  de  mener  à  bien cette  mission.  Parmi  celles-ci,  il y a Babacar Kanté et le Pr Alioune Sall, mais aussi Famara  Ibrahima Sagna et Serigne Diop qui sont fortement  pressentis selon l’AS.

M. Famara Ibrahima Sagna :

Famara Ibrahima Sagna est un homme politique sénégalais, originaire de Casamance, plusieurs fois ministre et ancien Président du Conseil économique et social de la République du Sénégal sous la présidence d’Abdou Diouf.

Administrateur civil, il occupa aussitôt de retour au Sénégal, en 1962, des fonctions d’autorité dans l’administration sénégalaise sous Maître Valdiodio Ndiaye, ministre de l’Intérieur. Il commença ainsi sa carrière à la Direction des Affaires politiques et administratives du Ministère de l’Intérieur comme administrateur mis à la disposition du Directeur. Il occupa par la suite, dans le cadre de cette Direction, successivement les fonctions suivantes : Chef de bureau de la Police des associations, des débits de boissons, des jeux et des secours ; Chef de service de l’Administration générale (actuelle Direction de l’Administration Territoriale – DAGAT) ; et Directeur adjoint.

Il devint premier Sénégalais Directeur de la Protection civile en juillet 1963 et effectua une formation rapide à l’École nationale de la protection civile à Nainville-les-Roches (France) et une mission d’information auprès du préfet Raoul, son homologue français. Il quitta le Ministère de l’Intérieur que dirigeait Abdoulaye Fofana pour rejoindre le Ministère de l’Enseignement technique, professionnel et de la Formation des cadres et devint Directeur de cabinet sous le ministre Émile Badiane. Il fut par la suite affecté au Ministère des Finances que dirigeait Jean Collin comme Adjoint au Directeur du Mouvement général des fonds pour répondre à son ambition de se reconvertir à l’économie et aux finances.


Pr Babacar  Kanté :

Doyen honoraire de la faculté des sciences juridiques et politiques de l’université Gaston Berger de Saint Louis, Babacar Kanté a été vice-président du conseil constitutionnel du Sénégal de 2002 à 2008. Il préside depuis 2013 le Conseil scientifique de la Revue Africaine du Droit Public et est également membre du Conseil de rédaction de la Revue Africaine de la Démocratie et de la Gouvernance. Il est actuellement chercheur associé (Senior Fellow) au Centre for Global Cooperation Research, de l’Université de Duisburg-Essen (Allemagne). Il est aussi membre de l’association WATHI.


Pr Serigne Diop :

Né le 03 Janvier 1953 à Thiès, Pr. Serigne DIOP a eu une riche carrière d’universitaire et homme d’État .

Agrégé en droit public et science politique en 1987, il a été Président du Département de Droit Public et Science Politique de 1990 à 1993, avant d’être  titulaire de la Chaire « Droit Public et Science Politique » à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques, de l’UCAD. Il sera Professeur titulaire de classe exceptionnelle en 1994.

Il a été député à l’Assemblée Nationale de 1978 à 1988 puis en mai 1998.

Pr. Serigne DIOP a occupé successivement, les postes de Ministre  de l’Emploi, du Travail et de la Formation Professionnelle (1993-1995), Ministre de la Communication, Porte Parole du Gouvernement (1995-1998), puis Garde des sceaux, Ministre de la Justice (juillet 1998-Mars 2000 et de 2002 -2004). De Avril  2004 à Mai 2005, il devient Ministre d’État, Garde des sceaux, Ministre de la Justice et ensuite, Ministre d’État auprès du Président de la République de Mai 2005 à Avril 2009.

En Mai 2009, Pr. Serigne DIOP est devenu le 4ème Médiateur de la République du Sénégal.


Pr Alioune Sall:

Professeur en sociologie, coordonnateur régional du projet d’études nationales de perspectives à long terme du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) de 1997 à 2003 à Abidjan, Alioune Sall, né en 1951 au Sénégal, est un spécialiste reconnu de la prospective en Afrique. Directeur exécutif de l’Institut des futurs africains (IFA), le think tank panafricain qu’il a fondé en 2003 à Pretoria (Afrique du Sud), il appuie, en tant qu’expert, nombre de programmes de prospective lancés dans différents pays. Il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, parmi lesquels, avec Jacques Giri, Afrique 2025 : quels futurs possibles pour l’Afrique au sud du Sahara ? (Karthala, Paris, 2003). 

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom