DIAMNIADIO: Affrontement entre gendarmes et propriétaires de maisons démolies, Diop Sy indexé

La partie sud de la commune de Diamniadio (Diamniadio extension) est en proie à la violence ce matin opposant les forces de sécurité aux propriétaires des maisons démolies il y a quelques jours par la Dscos. Des affrontements qui ont occasionné plusieurs arrestations de manifestants par la gendarmerie.

Les premiers ont incendié des pneus sur la route nationale et bloqué la circulation pour protester contre la démolition de leurs maisons. Ils ont également menacé d’assiéger la mairie que leur avait octroyé des titres de propriété, rapporte la radio dakaroise Rfm.

Plus de 40 maisons démolies par la Dscos : le député Diop-Sy indexé

Le député Diop Sy est indexé par les propriétaires et victimes de démolitions de plus de 40 maisons par la Dscos à Diamniadio dans le département de Rufisque. Ces derniers qui  l’accusent de vouloir s’accaparer de 27 hectares sur lesquels ils ont bâti leurs maisons, ont vivement protesté en brûlant des pneus lors d’une marche sur la route nationale à hauteur de la mairie.

“La Dscos est venue ce matin (hier) pour démolir nos maisons sans sommation ni rien. Ils disent que les terres appartiennent à un député. Je me demande dans quel Sénégal nous sommes. C’est au prix de dur labeur que nous sommes parvenus à avoir nos maisons. Donc ce serait trop facile de laisser une personne venue d’ailleurs, s’accaparer de nos terres sous la couverture de l’État”, confie Mamadou Sylla, une victime de ces démolitions.

Dans les colonnes du Quotidien, Samba Guèye embouche la même trompette : “Tous ceux qui ont construit ici ont reçu des titres de construction après avoir au préalable bénéficié d’une délibération de la municipalité. Certains ont construit il y a plus de 5 ans et un beau jour on veut nous faire croire que les terres ne nous appartiennent pas. Nous interpellons les autorités parce que nous n’allons pas nous laisser faire”.

Devant les vives protestations, le conseiller Alioune Sané informe que les opérations de démolitions ont été stoppées en attendant des concertations avec les différentes parties, informe le journal.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom