(DOCUMENTS) Voici les preuves de l’arrestation de Kabirou MBODJE, PDG de WARI, en Espagne

L’AS persiste et signe. Pv de police et coupure de journal à l’appui. Le PDG du groupe Wari, Kabirou Mbodje, a bel et bien été arrêté à Ibiza, en Espagne, pour escroquerie présumée. Le journal précise qu’il a été interpellé par la police de San Antonio, samedi 18 août 2018 à 23 h 30.

“Nous avons procédé à l’arrestation de Monsieur Kabirou Mbodje, titulaire du passeport français numéro 16DPS12… (nous avons choisi de ne pas divulguer le reste, Ndlr) pour le présumé délit d’escroquerie, conformément à l’article 520 du Code pénal et suivant la plainte 1761/2018 déposée à la police de Ibiza”, renseigne le Pv de police, repris par L’AS en fac similé.

Le journal ajoute que le document souligne que le plaignant, Daniel Paulo, est tenu de fournir les preuves de ses accusations contre le patron de Wari. Et que quelques heures après sa garde à vue, Kabirou Mbodje a été libéré et son passeport restitué.

D’après la même source, il a comparu libre lundi dernier devant le tribunal, en compagnie de son accusateur.

L’AS souligne qu’à la police comme devant le juge, Mbodje a nié les faits. Les deux parties pourraient se retrouver en septembre prochain devant le tribunal, d’après le quotidien d’information.

Face à ces nouveaux éléments, Seneweb a tenté de joindre Kabirou Mbodje et le service de communication de Wari. En vain. Nos appels et Sms sont restés, pour l’instant, sans réponse.

Lorsque l’information de l’arrestation présumée de son Pdg est sortie en début de semaine, Wari a sorti un démenti. Le groupe assimilait les informations de L’AS de “rumeurs infondés et diffamatoires”. Non sans menacer le journal de poursuites judiciaires.

Nous attendons la contre réaction du groupe WARI


PARTAGER