DORDOGNE : La voiture d’une députée LREM et celle de son mari incendiées

La députée LREM Jacqueline Dubois a découvert sa voiture en feu devant son domicile, samedi soir.

 La députée LREM de Dordogne Jacqueline Dubois a découvert sa voiture en feu devant son domicile, samedi soir. Le véhicule de son mari a également été incendié. 

« Je m’en suis rendue compte en éteignant la lumière en me couchant. J’ai vu une lueur à l’extérieur, et en ouvrant mes volets, j’ai découvert l’incendie », a-t-elle confié à France Bleu Périgord.

L’élue a appelé à « faire la part des choses » et a dit « ne pas accuser les gilets jaunes ».

Les incendiaires n’ont pas encore été trouvés. Les faits se sont déroulés vers 23h, devant le domicile de la députée, à Vézac, dans le sud-est de la Dordogne. Les gendarmes ont ouvert une enquête, mais aucune interpellation n’a eu lieu pour l’instant.

Le président de l’Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, a dénoncé sur Twitter cette agression, et a exprimé son soutien à Jacqueline Dubois. « Condamnation sans réserve et pensées amicales à notre collègue », a-t-il écrit sur le réseau social.

Une rencontre positive avec des « gilets jaunes ». Jacqueline Dubois a rappelé qu’elle avait rencontré des « gilets jaunes » samedi matin, une rencontre qui s’est « très très bien passée » avec des « personnes formidables ». La députée, qui a dit n’avoir pas reçu de menaces ces jours derniers, s’est dite « surprise », se décrivant comme une « personne paisible ».

Samedi, la Dordogne avait connu une mobilisation continue de « gilets jaunes » avec une vingtaine de rassemblements ou barrages filtrants. Des manifestations ont réuni environ 700 personnes à Bergerac et 400 à Périgueux, selon la police, mais sans incidents.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom