Drame à Montpellier : le conducteur n’est « ni supporter ni algérien »

Selon les dernières informations du Parisien, qui apportent un cuisant démenti aux affirmations, pour le moins hâtives, dont la plupart des médias se sont fait l’écho tout au long de la journée au sujet du terrible drame survenu, hier soir, à Montpellier : l’automobiliste qui a renversé mortellement une mère de famille de 42 ans, blessé gravement son bébé de 15 mois (les nouvelles sur son état de santé semblent ce soir rassurantes), et touché aux jambes une jeune femme de 17 ans, n’est ni un « supporter de foot » ni un « Algérien ».

Voici ce que rapporte en substance Le Parisien : « Jeudi soir une femme de 42 ans est morte renversée par une voiture. Le conducteur, âgé de 21 ans a été placé en garde à vue, « en état de choc ». Il n’a aucun antécédent judiciaire et s’est avéré négatif aux premiers contrôles d’alcool et stupéfiants.

Selon son beau-frère, l’homme ne serait ni supporter ni même algérien, mais « d’origine marocaine » et travaillerait à l’hôpital dans la sécurité incendie. Sa mère, en pleurs au téléphone, affirme que son fils était « sorti pour chercher à manger ».

Ce dernier ne faisait donc pas partie des fêtards avant le choc mais, selon le parquet, aurait été « pris dans un contexte de liesse festive ». Les versions divergent néanmoins selon les témoins, puisque certains affirment l’avoir vu faire plusieurs tours à vive allure… Sur place, des traces de pneu et quelques débris de véhicules sont toujours visibles à côté des marquages effectués au sol pour les besoins de l’enquête.

La jeune femme blessée dans ce tragique accident a déclaré : « Cette route, on la prend tous à fond car c’est la seule qui n’a pas de dos-d’âne, on peut monter jusqu’en quatrième. Mais cela n’a rien à voir avec l’Algérie ! ».

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom