“Dundel Suuf” : Le projet à 4,8 Milliards FCFA qui veut relever le niveau de fertilité des sols au Sénégal

Le projet Feed the Future “Dundel Suuf”, de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a été lancé mercredi, à Dakar au Sénégal.

L’objectif du projet est de résoudre les défis liés à la fertilisation des sols, aux subventions et à la règlementation sur les engrais au Sénégal.

“+Dundel Suuf+ vise l’augmentation de la productivité agricole afin de réduire la faim, la pauvreté et la malnutrition”, a déclaré le directeur du bureau de croissance économique de l’USAID au Sénégal, David Yanggen.

Il souligne que “le projet vient compléter d’autres initiatives visant à promouvoir une sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sénégal”. L’idée est d’introduire de nouvelles formules d’engrais et des technologies innovantes.

Ce projet conçu pour les agriculteurs permettra à ces derniers de disposer de formules d’engrais améliorées.

“Dundul Suuf vise aussi à diffuser et mettre à l’échelle de l’environnement des produits et des technologies de fertilisation éprouvés et respectueux”, a-t-il dit. Il ajoute que le projet va également participer à l’amélioration de la politique des engrais. 

Selon le représentant du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Malick Ndao, entres autres axes stratégiques prioritaires, ce programme vise “l’amélioration du cadre juridique dans le but de créer un environnement favorable à la synergie des actions pour la gestion des terres, l’évaluation des potentialités agricoles des terres par la caractérisation et la cartographie des ressources en sol et la mise à l’échelle des activités de gestion des terres”.

La réduction durable des processus de dégradation de la terre, l’amélioration des fonctions productives des différentes zones agro écologiques du pays et l’adoption des techniques culturales économes en milieu rural font aussi partie des axes prioritaires de “Dundel Suuf”. 

“Le projet est en cohérence avec le nouveau programme de renforcement de capacités et d’appui aux acteurs du secteur de l’agriculture 2019-2023 de l’USAID”, a soutenu M. Ndao, par ailleurs secrétaire général du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural.

Selon lui, le projet répond aux besoins d’amélioration de la productivité des terres pour réduire la faim, la malnutrition et la pauvreté. 

“Dundel Suuf”, dont le financement est évalué à 4,8 milliards de francs CFA, fera la promotion de la sécurité alimentaire dans les zones d’influence de “Feed the Future” au Sénégal, que sont Sédhiou, Kolda, Ziguinchor, Fatick, Kaolack, Kaffrine, Saint-Louis et Matam. 

Pour sa part, Dr Bocar Diagana, représentant le PDG du Centre international pour le développement des engrains (IFDC), Albin Hubscher, souligne que cette structure “espère donner aux agriculteurs sénégalais les moyens de se prendre en charge grâce au projet “Dundel Suuf”.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom