EGYPTE : Sept coptes tués après l’attaque de leur bus … Daesh responsable ?

TERRORISME - Des hommes armés ont ouvert le feu sur le bus dans lequel des chrétiens coptes voyageaient à Minya...

Sept fidèles chrétiens coptes ont été tués ce vendredi en Egypte quand des hommes armés ont ouvert le feu sur le bus dans lequel ils voyageaient à Minya (centre), a indiqué l’évêque de la province joint au téléphone par l’AFP.

Les fidèles coptes, qui venaient d’effectuer un pèlerinage au monastère de Saint-Samuel, dans la province de Minya (quelque 200 km au sud du Caire), ont été attaqués près de ce lieu alors qu’ils rentraient chez eux en bus.

Un important dispositif de sécurité empêchait en soirée l’accès au lieu de l’attaque, en plein désert, ont constaté des journalistes de l’AFP.

“Les auteurs de l’embuscade (…) sur la route du +monastère de Saint-Samuel+ à Minya sont des combattants de l’Etat islamique”, a indiqué l’organe de propagande des jihadistes Amaq, dans un communiqué publié sur la messagerie Telegram.

L’EI a déjà revendiqué une série d’attaques meurtrières contre des coptes depuis décembre 2016, faisant une centaine de morts. La dernière en date remonte à fin 2017.

“Un bus transportant des coptes a été attaqué près du monastère Saint-Samuel (…) faisant 7 morts et 7 blessés”, a déclaré une source des services de sécurité. Sur sa page Facebook, l’église copte a publié les noms des morts, dont deux femmes.

“Des tirs ont visé un bus transportant un groupe de coptes durant leur retour du monastère de Saint-Samuel”, a précisé le parquet général, annonçant l’ouverture d’une enquête et l’envoi d’une équipe sur place.

Fuite de dizaines de familles

Une branche égyptienne de l’EI sévit dans le nord de la péninsule du Sinaï, où elle attaque régulièrement les forces de sécurité, notamment depuis que l’armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013. Elle y a également procédé à des attaques contre des chrétiens, poussant des dizaines de familles à fuir cette région début 2017.

En février 2018, l’armée a lancé une vaste offensive contre les djihadistes dans le Sinaï, baptisée « Sinaï 2018 ». L’armée revendique dans cette opération un bilan de plus de 450 djihadistes tués.

Les coptes représentent la communauté chrétienne la plus importante et la plus ancienne du Moyen-Orient, avec environ 10 % des quelque 100 millions d’Egyptiens.

 

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom