“Elle aurait envoyé des messages injurieux à de hautes autorités de l’État” : Les faits graves reprochés à l’épouse de Birame Soulèye Diop du Pastef

L’épouse de Biram Soulèye Diop, a été placée en garde à vue. L’administrateur de Pastef révélait en effet que c’est tôt le matin que son épouse avait été arrêtée par la Dic alors qu’elle se rendait au travail. On en sait un peu plus sur les faits reprochés à Patricia Mariame Ngandoul.

En effet selon nos confrères de Dakaractu qui tiennent des informations de sources sûres, Patricia Mariame Ngandoul, l’épouse de l’administrateur de Pastef Birame Soulèye Diop, a été cueillie et placé sous mandat de dépôt alors qu’elle se rendait au travail hier matin, est mise en cause dans une affaire d’envois de messages offensants à de hautes autorités de l’État provenant d’un téléphone qu’elle détenait. Un ministre d’État et une autre autorité dont nous tairons les noms, ont reçu ces messages des téléphones que détenaient par devers elle l’épouse de Birame Soulèye Diop et aussi d’Abass Fall, le coordinateur de Pastef Dakar.

Ils ont été géo-localisés et les enquêteurs les ont arrêtés. Ils sont tous les deux placés en garde à vue. Les faits sont tellement graves que les autorités ne veulent plus rien lâcher.

Depuis l’éclatement de l’affaire « Sweet Beauty », plusieurs autorités ont reçu des messages d’insultes et de menaces de mort. Plus de 50 plaintes ont été déposées à la Police pour insultes et autres audios de militants de Pastef à l’endroit des autorités et d’autres citoyens.

Par ailleurs, d’autres arrestations vont suivre dans les jours à venir. 


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom