Emigration clandestine : 11 membres d’une même famille périssent à Tivaouane

C’est la consternation à Tivaouane où 11 personnes d’une même famille ont perdu la vie en mer en voulant rejoindre l’Europe via les pirogues.

Le « Village du migrant » continue la sensibilisation contre l’émigration clandestine mais aussi son assistance aux familles éplorées. Dans ce cadre, ses membres informent qu’ils se sont déplacés à Tivaouane pour s’enquérir de la situation des migrants rescapés et présenter des condoléances à une famille qui a perdu récemment 11 de ses membres. 

pour avoir un statut de réfugié, tous les coups sont permis

Pour disposer d’un statut de réfugié dans les camps, une fois en terre européenne, les migrants sont capables de tous les exploits. Le mensonge est l’exercice le mieux partagé.

Une fois en terre européenne, certains clandestins invoquent la guerre, pour espérer disposer du sésame. D’autres se disent victimes de harcèlements politiques, ethniques, religieux ou revendiquent des penchants homosexuels qui font qu’ils risquent la mort ou la prison, selon certains d’entre eux.

Selon Source A, “les sanctions encourues par le clandestin, si la Commission d’enquête du camp des réfugiés ne croit pas une virgule de l’histoire racontée”; le montant de l’argent de poche qui lui est refilé par jour, la longue durée que l’on peut passer dans un camp font partie des mésaventures de ces clandestins.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom